Personnalités

Les présidents de l’AECLC

Georges Loutil
1908-1920
Marc Chabenat
1920-1924
Albert Lambert
1924-1930
François Robert 1930-1934
Vincent Rotinat 1934-1956
Georges Raveau 1956-1971
Pierre Bigrat
1971-1978
Édouard Lévêque
1978-1993
Pierre Néraud de Boisdeffre
1993-1998
Guy Fouchet
1978-2008
Claude Augereau-Lévêque 2008-2013
Alain Bilot
2013-2017
Marie-Christine Marais-Chauvet
2017-

 

Pour mieux connaître les présidents de l’AECLC 

Sur Wikipedia vous pouvez consulter les biographies de Vincent Rotinat et de Pierre Néraud de Boisdeffre.

Guy Fouchet s’est présenté lors de son discours prononcé à l’occasion du banquet de 1987.

Est-il nécessaire de présenter Édouard Lévêque alias Jean-Louis Boncoeur  et sa fille Claude Augereau-Lévêque ?

La biographie de Georges Raveau, berrichon d’exception, peut être consultée sur l’article du site qui lui est dédié ainsi que sur le bulletin de 2019 en page 20.



Proviseurs et Principaux

Proviseurs
1900-1908 : Montagne, Galampoix, Leblanc
1908-1914 : P. Grenat (Premier jalon de l’AECLC par G Loutil en 1908, déclaration en 1909)
1914-1921 : J. Durand
1921-1924 : A .Vezinhet
1924-1930 : R. Gédéon (1930 : le Collège de jeunes filles est supprimé et remplacé par le Cours complémentaire)
1930-1935 : L. Cabannes (Début de la mixité au collège en 1931)
1935-1940 : C. Camman
1940-1941 : H. Soulan
1941-1962 : Emmanuel Bressolette (Le collège prend le nom de George Sand en 1954)
1962-1964 : A. Carle
1964-1964 : J. Poupat : Intérim
1964-1966 : J. Gallois
1966-1971 : J. Faure (1970 : Le vieux collège est désaffecté)
1971-1974 : M Vinauger (1971 : inauguration du nouveau lycée)
1974-1977 : B. Méot
1977-1986 : Emile Garrigues
1986-1989 : Thérèse Duplaix
1989-1991 : Ghislain Lurkin
1991-1995 : R. Moisy
1995-1999 : Marie José Senet
1999-2002 : G. Aubrun
2002-2005 : Michel Delpech
2005-2008 : Jean Marc Perrin
2008-2012 : Isabelle Fernandes
2012-2016 : Michel de Dieu Okala
2016-aujourd’hui : Fabien Cervera


Principaux du collège : le collège devient autonome en 1993
1993-1995 : Serge Dubois
1995-2001 : Michel Doucet
2001-2009 : Daniel Pion (Ancien professeur en EPS au collège)
2009-2014 : Roland Pascaud
2014-2017 : Catherine Papuchon                                                                                                                          2017-2018 : Sandra Montaland (Intérim)                                                                                                                2018- aujourd’hui : Myriam Bibard



Aux anciens élèves morts pour la France

Dépot de gerbe
Chaque année, lors de l’assemblée générale, une gerbe est déposée à la mémoire des anciens élèves morts pour la France.


Le tragique destin de Valérie Méot

Valérie Méot est l’une des victimes de la tuerie survenue le 27 mars 2002 au Conseil Municipal de Nanterre. A Madame Méot, à Monsieur Méot ancien proviseur au lycée de La Châtre, l’Association présente l’expression de ses sincères condoléances.

Mais quel est son secret ?
Pourquoi, quand nous pensons à elle, son doux sourire éclaire notre visage ?
Simplement parce que sa personnalité peu commune nous a tous marqués, son humanité nous a touchés, sa spontanéité nous a fait rire et sa sensibilité nous a émus.
Personnage riche en émotions qui s’est façonné au cours d’une vie intense et courte.

Enfance de Valérie : elle est née le 14 août 1961 à Evreux, mais elle fit ses premiers pas au Laos et sa scolarité au Viet-Nam jusqu’en 1972 où son père enseignait. Ces onze années  » asiatiques  » de sa petite enfance lui conféra une originalité et un non conventionnalisme intéressant.

La suite de sa scolarité est plus classique, encore que…

  • deux ans à Villeneuve sur Lot de 1972 à 1974,
  • trois ans à La Châtre de 1974 à 1977,
  • trois ans au Lycée International de Ferney-Voltaire de 1977 à 1979.

Autant de déménagements, de séparations, mais aussi de nouvelles rencontres et découvertes développant ainsi des capacités d’adaptation et d’ouverture sur les choses de la vie.
Ses études supérieures en Histoire de l’Art l’ont conduite à Bordeaux, puis à Paris ; enfin, elle sera Professeur des Ecoles dans différentes communes de banlieue parisienne et sera nommée à Nanterre en 2002.

Valérie l’artiste
Sensible à la beauté, à l’art sous toutes ses formes, c’est dans la danse qu’elle assouvit sa passion. Danse classique, danse moderne, Modern’jazz, elle aime le mouvement, la grâce, l’harmonie du corps. Perfectionniste, elle complètera ses connaissances par des études de chorégraphie.

Valérie l’engagée
Son engagement politique est profond et perceptible dès son adolescence pour  » améliorer le monde, aider les défavorisés et réduire les injustices « .

Elle a toujours cru en ses convictions et agit en conséquence en adoptant une conduite de vie qui la mena à être secrétaire de l’Union des Etudiants Communistes, secrétaire puis trésorière de la section PCF de Nanterre et Conseillère Municipale.
Une action politique efficace adaptée à son environnement, entre autre la gestion d’un centre social de l’association « Mieux vivre au Petit Nanterre « , centre social qui porte désormais le nom : « Centre Social Valérie Méot ».
La marque essentielle de sa vie est la générosité et l’engagement personnel, notamment, auprès de ses petits élèves de maternelle dont les témoignages sont touchants : « Valérie, tu nous manques » – « Valérie, reviens du ciel ».
Ce sont des personnes de cette envergure qui donnent du bonheur à une vie, de l’espoir en de jours meilleurs et qui montrent le bon coté de l’être humain dans cette vie où l’homme est capable du pire…
Valérie, tu resteras pour nous qui t’avons connue, comme un rayon de soleil.

Dominique AUGEREAU, une ancienne amie de classe